Vos agents de portage de repas à domicile sont formés aux gestes de premiers secours, à la connaissance des troubles neurologiques et sensibilisés à la maltraitance.

Ils remontent vers le bureau tout "comportements anormaux" du bénéficiaire, repas non consommés, dysfonctionnement du logement, absence de réponse...

Ce dernier selon la situation remonte l'information à la famille au personnel médical ou services sociaux.